Introduction

 

               Introduction

 

                Nous allons aborder un domaine plus que jamais d'actualité: 

                                      Les Energies renouvelables.

      La raréfaction des énergies dites "fossile" telle que le pétrole, le gaz ou encore l'uranium, la pollution qu'ils entrainent, leurs coûts sont autant de facteur qui nous inscitent à regarder ou à réévaluer les énergies renouvelables.

      Ces énergies sont, peut être, de bien meilleures alternatives à ces énergies polluantes et coûteuses. Des énergies bonnes pour notre Planète Bleue! Justement, cette planète est caractérisée par la prédominance du bleue vue de l'espace. 70% de la Terre est recouverte d'Océan, de mer, de fleuve et caetera. Elle est majoritaiement occupée d'eau! Au lieu, d'aller chercher dans les profondeurs de la Terre nos énergies, ne pouvons nous pas trouver des énergies renouvables dans le milieu marin qui soient perfomantes?

      Nous tâcherons de répondre à cette question au cours des pages suivantes afin de trouver, peut-être, l'énergie du futur qui puisse répondre à plusieurs critères essentiels:

                      - Pas de rejets (gaz nocifs tel que CO...).

                      - Renouvelable (quantités des ressources utilisées illimitées).

                      - Pas de nuisance (auditives, olfactives, visuelles).

                      - Rentable et répondant à la demande.

                      - Respect de la biodiversité et de l’environnement.

                      - Avantage sur le plan social (impact en cas d'accident, développement des régions...).

                                                 La mer recèle six sortes d'énergies :

         -L'énergie des vagues dite houlomotrice. (Le vent soufflant sur de grandes surfaces marines et l'irrégularité des fonds marins créés des vagues. La houle peut voyager sur de très longues distances et amenée sur une côte une énergie qui a été amenés de très loin!)

        -L'énergie des courants marins dite hydrolienne. (Les Océans sont traversés par de nombreux courants marins qui concentre beaucoup d'énergie)

         -L'énergie thermique des mers. (Au niveau de la zone intertropicale, la difference de température entre l'eau en surface et l'eau en profondeur dépasse 20°C. A l'aide de machine, il est simple de convertir cette différence en énergie électrique!)

         -L'énergie marémotrice. (Le flux et reflux des marées permet de d'actionner des turbines)

          -L'énergie osmotique. (Une menbrane semi-perméable mise en contact avec, sur une face de l'eau d'eau, et sur l'autre de l'eau salée est soumise à une pression osmotique)

           -L'énergie éolienne offshore. (Le vent souffle sans obstacle en mer, il est donc beaucoup plus fort qu'en  terre)

 

         L'exploitation de ces énergies impliquent une perturbations des flux naturelles d'énergies et de matière. Il faut donc mettre un ordre de grandeur des énergies exploitables dans un milieu naturelle afin de ne pas perturber l'écosystème.

       

        Carte océanique de la température à la surface des eaux.

      Nous allons, essentiellement, dévellopper l' énergie houlomotrice et en particulier 2 projets :les plus concrets en matières de coûts de production, de rentabilité  énergétique et d'impacts inexistants sur l'environnement.

   Les voicis :       

                        - Le projet limpet (projet Anglais).

                        - Le projet SEAREV (projet Francais le plus aboutis).

 

 

        

      Les énergies marines sont très peu exploitées car souvent méconnues ou non étudiées mais les océans ne sont qu'un réserve d'énergie inépuisable qui n'attend qu'à être exploitée! Et pourtant les pionners de l'exploitation des énergies de la mer ont vécu au 12ème siècle! Avec l'invention du moulin à marais en France.

 

      

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site